LES ACTEURS DU NORD

Les 48e et 55e parallèles délimitent le moyen nord québécois, région médiane au paysage changeant, émaillée de petites localités, de forêt et d’eau, mais aussi d’emplois, de rêves et de traditions. Ramis, Julie, Jean-Luc, Maélie, Kelly et Sylvain y sont travailleur forestier, archéologue, chasseurs, ermite moderne : ils sont les acteurs du Nord. Par leurs activités, ils transforment, habitent et définissent la vastitude boréale telle qu’elle est aujourd’hui.

 

Dans cette websérie documentaire en quatre épisodes, le cinéaste Nicolas Lévesque va à leur rencontre lors de moments cruciaux, où se joue leur existence et leurs appartenances. En résultent quatre portraits touchants et sensibles, mus par une curiosité sincère pour ces réalités d’habitude inaccessibles. Révélés à travers le territoire forestier et sauvage qu’ils occupent, les acteurs du Nord nous renseignent sur l’existence de véritables mouvances nordiques.

 

VOIR LES ÉPISODES SUR TV5.CA ­­­>

VOIR LA BANDE-ANNONCE >

ÉPISODE 1 : LE DÉBROUSSAILLEUR


RÉALISATION:
Nicolas Lévesque

 

DIRECTEUR PHOTO, MONTEUR:
Jean-Philippe Archibald

 

PHOTOGRAPHIES :
Nicolas Lévesque

Sophie Gagnon-Bergeron

 

ANIMATION:
Philippe Ouellet

 

MUSIQUE:
Quebec Redneck Bluegrass Project

Studio Le Garage

Sébastien Morasse

 

PRODUCTION:
Canopée Médias

Sophie Gagnon-Bergeron

Max Antoine Guérin

 

METTANT EN VEDETTE:
Ramis Garaev

SYNOPSIS:

 

D’origine Russe, Ramis habite au Québec avec sa famille depuis 8 ans. L’homme de 55 ans s’est trouvé du travail comme débroussailleur, un métier pratiqué par de nombreux immigrants russophones comme lui. Au camp Nokamik, on l’accueille pour sa première journée de travail, qui promet un été de dur labeur.


ÉPISODE 2 : LES CHASSEURS


RÉALISATION:
Nicolas Lévesque

 

DIRECTEUR PHOTO, MONTEUR:
Jean-Philippe Archibald

 

PHOTOGRAPHIES :
Nicolas Lévesque

Sophie Gagnon-Bergeron

 

ANIMATION:
Philippe Ouellet

 

MUSIQUE:
Quebec Redneck Bluegrass Project

Studio Le Garage

Sébastien Morasse

 

PRODUCTION:
Canopée Médias

Sophie Gagnon-Bergeron

Max Antoine Guérin

 

METTANT EN VEDETTE:
Jean-Luc, Jozyann, Kelly et Maely Kanapé

SYNOPSIS:

 

À Pessamit, sur la Côte-Nord, Jean-Luc et sa conjointe Kim possèdent une entreprise d’excursions et d’aventures de chasse innue. Jean-Luc est aussi le père de trois filles de 10, 17 et 24 ans à qui il souhaite transmettre certaines pratiques ancestrales. Maely, Kelly et Josiane abandonnent leur iPhone le temps d’un voyage de chasse qui les mènera à se questionner sur les façons de donner de l’avenir au passé.


ÉPISODE 3 : L’ARCHÉOLOGUE


RÉALISATION:
Nicolas Lévesque

 

DIRECTEUR PHOTO, MONTEUR:
Jean-Philippe Archibald

 

PHOTOGRAPHIES :
Nicolas Lévesque

Sophie Gagnon-Bergeron

 

ANIMATION:
Philippe Ouellet

 

MUSIQUE:
Quebec Redneck Bluegrass Project

Studio Le Garage

Sébastien Morasse

 

PRODUCTION:
Canopée Médias

Sophie Gagnon-Bergeron

Max Antoine Guérin

 

METTANT EN VEDETTE:
Julie Fournier

SYNOPSIS:

 

Julie est une archéologue, chargée des fouilles menées dans la foulée du projet hydroélectrique de La Romaine. Depuis 12 ans, son travail l’amène à chercher et à comprendre les traces de présence humaine sur le territoire. Entre la vie de camp avec son équipe et la fermeture imminente des sites de fouille, Julie songe à faire ses adieux au nord.


ÉPISODE 4 : L’ERMITE MODERNE


RÉALISATION:
Nicolas Lévesque

 

DIRECTEUR PHOTO, MONTEUR:
Jean-Philippe Archibald

 

PHOTOGRAPHIES :
Nicolas Lévesque

Sophie Gagnon-Bergeron

 

ANIMATION:
Philippe Ouellet

 

MUSIQUE:
Quebec Redneck Bluegrass Project

Studio Le Garage

Sébastien Morasse

 

PRODUCTION:
Canopée Médias

Sophie Gagnon-Bergeron

Max Antoine Guérin

 

METTANT EN VEDETTE:
Sylvain Paquin

SYNOPSIS:

 

Version moderne de l’ermite, Sylvain vit seul depuis près de 25 ans au Camp des Pins, situé à 49 kilomètres de la localité de Radisson, dans la région de la Baie James. Son isolement géographique le rapproche de la nature qui l’entoure, mais ne l’empêche pas de mener une vie hyperactive, connectée, faite de mille projets. Alors qu’il se prépare à passer l’hiver, on comprend pourquoi il a un jour quitté la ville sans jamais revenir sur ses pas.